EXODUS : GODS AND KINGS

Hier soir M6 nous diffusait l’incroyable péplum biblique de Ridley Scott : Exodus, l’occasion pour moi de vous en toucher deux mots (ou même trois). L’histoire d’un homme qui osa braver la puissance de tout un empire. Scott nous offre une nouvelle vision de l’histoire de Moïse, leader insoumis qui défia le pharaon Ramsès, entraînant 600 000 esclaves dans un périple grandiose pour fuir l’Egypte et rejoindre la Terre promise.

GAL_Exodus

Oublie la comparaison avec les Dix Commandements de Cecil B. DeMille. Exodus n’est pas un remake, mais bien une nouvelle fresque biblique, à la sauce Ridley Scott.

Inutile de le rappeler, depuis son incroyable Gladiator, Ridley Scott est un chef en la matière. Et pour Exodus le réalisateur ne s’est pas facilitée la tâche : Dieu n’est pas le gentil et les Égyptiens ne sont pas les méchants. Il a fait le choix risqué de représenter Dieu à l’image des hommes : faible et capable du pire pour accomplir ses objectifs.

Dès sa sortie le film divise, sur les réseaux sociaux c’est une pluie de critiques que j’ai vu s’abattre sur le film, beaucoup de spectateurs étaient déçus de ce nouveau péplum. Attention le film en lui-même n’est pas un échec mais les faits sont là, ce n’est pas le retour du grand Ridley Scott que l’on attendait, sa version de l’Exode manque de souffle et d’émotion. Même si je trouve que Joel Edgerton est un mauvais choix de casting, Christian Bale lui, tient parfaitement son rôle et reste convaincant.

Exodus-Gods-and-Kings-7

 

Parti pour cartonner au box-office, Exodus a dû faire face à une polémique. De nombreux spectateurs lui ont reproché la trop grande place faite aux acteurs blancs. Ce qui a conduit à des discussions sur le racisme structurel hollywoodien aux États-Unis.

Malgré ses défauts, fidèle à lui-même, Scott a vu grand, aussi grand que pouvait le lui permettre son budget de 140 millions de dollars. Il nous offre des tableaux somptueux : de la bataille d’ouverture à celle de la Mer rouge en passant par les dix plaies d’Egypte et cette fin épique, le réalisateur maîtrise son sujet.

Bref Exodus est monumental, tu en prends pleins les yeux. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s